• dienaba

Portrait de cheffe #8 Cécile Lenormand @chefcecile



Quel est ton parcours, quelles sont tes passions ?


Mon récent parcours en quelques mots : une belle décennie entre restaurants traditionnels et formatrice en cuisine et pâtisserie, rythmée de beaux voyages, tout tout près et très loin, et de 3 expatriations, en Chine, Australie et récemment à Taïwan, qui m'ont tellement émerveillée !

Je suis une éternelle gourmande, d'images, de sons, de sensations et bien sûr de cuisine !

Apprendre, transmettre et partager sont le coeur de mon énergie.

J'adore marcher, le vélo de course et quand je suis posée, les potes, les films et les animés. Je suis céramiste trèèès amateure, et ce rapport à la terre se rapproche beaucoup de celui avec le pain.

Ah oui, je boulange aussi beaucoup, avec mon levain de seigle Bibi. Pour le coup c'est ma grande passion depuis que je suis toute petite et je suis enfin boulangère ! Cuisine, pâtisserie et boulangerie : le trio gourmand.



Quel est ton régime alimentaire ? Quelle importance a l'alimentation dans ton quotidien ?


Beaucoup de variété ! Des produits bio, locaux et de saison, que j'ai hâte de redécouvrir tous les ans, au fil des recettes que je glane ici et là, des variétés anciennes remises en culture,... Et dans les petites pépites revitalisantes et réchauffantes locales : gingembre et curcuma frais !

La cuisine des autres, aussi, essentielle dans mon univers culinaire. Chez les potes, dans des petits restos, sur des marchés fermiers,...

L'alimentation a une place centrale dans ma vie, je me réveille et m'endors des recettes et des envies de saveurs plein les neurones et les papilles. Ce n'est pas vraiment un hasard que ça soit mon métier :)

Je mange de tout, je recherche beaucoup les nuances de textures, et donc j'avoue que je craque par exemple pour la salade de méduses...

Je suis plutôt un bec salé, mon petit-dej doudou : un bol bien chaud de riz, du natto (soja fermenté), de la ciboule, quelques gouttes de sauce soja et un oeuf cru à mélanger vite vite dans le riz pour qu'il "cuise" en quelques secondes. C'est crémeux, réconfortant, je suis addict.

Je suis aussi une grande fan d'épices, que j'assemble moi-même, il y a un côté magique à réaliser ses propres mélanges, j'adore !



Tu es traiteur post-partum (comme moi héhé) et tu livres des repas adaptés aux femmes en post-partum, peux tu nous en parler?

As-tu des tips pour favoriser la récupération du corps de la jeune maman ?


En vivant à Taïwan, j'ai découvert l'importance d'une alimentation adaptée pendant le post-partum. En revenant vivre en France, j'ai créé mon entreprise Chef Cécile traiteur post-partum pour apporter de l'aide et de la bienveillance à travers mon métier.

Je cuisine à la demande et de manière personnalisée des petits plats spécialement élaborés pour revitaliser et chouchouter. Des recettes rapportées dans mes valises au fil des années, en adaptant chaque ingrédient pour permettre de se régaler tout en digérant facilement, récupérant de l'énergie. Je propose par exemple une version post-partum des ramens.

Le tout bio, de saison, local et sans additifs. Un combo pour le moral, le corps et notre environnement.

Les classiques validés pour favoriser la récupération du corps de la jeune maman : du cuit, du chaud, une bonne hydratation et rester dans la gourmandise !

Souvent on confond "équilibre" et "abstinence". Avec une bonne recette et des produits bien choisis, pas de raison de se priver de brownies, cookies, moelleux,... sans lactose et sans gluten, par exemple, et parfois même sans sucres ajoutés. La magie de la cuisine !



De ton point de vue qu'est-ce qu'on pourrait mettre en place pour aider les femmes qui viennent d'accoucher ?


Je ne suis pas moi-même maman, mais je suis très sensible à ce que je peux apporter à mon niveau de compétences. Des petits plats qui réconfortent, qui aident dans le nouveau quotidien des parents, pour redonner de l'énergie. Parce que généralement ça passe en dernier...

Les maternités des autres m'ont fait réaliser qu'il était essentiel de communiquer autour de la Matrescence, de mettre des mots sur cette période et d'apporter de la bienveillance, chacun.e à son niveau.


Pour la période elle-même du post-partum : en parler, en amont, et que les femmes soient vraiment écoutées et entendues.

Pour les femmes qui viennent d'accoucher, je vois s'épanouir sur les réseaux des cercles, des bulles dans lesquelles elles peuvent trouver du soutien. Ce sont de belles initiatives et entreprises, que j'espère voir devenir encore plus étendues et accessibles à toutes.



Si tu ne pouvais donner qu'un seul conseil aux jeunes mamans, lequel serait-il ?


Anticiper autant que possible, sans stress, en fonction de ses ressources (financières, de temps,...) et ne pas hésiter à demander de l'aide à l'entourage, à exprimer ce qu'elles ne souhaitent pas (certaines visites, les moults doudous,...), ce qu'elles souhaitent, et de préparer par exemple une liste de naissance vraiment adaptées à leur envies et besoins.



As-tu un message qui te tient à coeur à faire passer?


De prendre le temps de déguster les moments, les sensations, et la cuisine aussi !



Quelle recette as-tu envie de partager ?


Même si je suis plutôt bec salé, je craque totalement pour ces croustillants choco tout simples et hyper gourmands !Ils font partie du top 3 des collations que je propose dans mes formules traiteur post-partum. Une recette régressive..



Vous pouvez retrouver Cécile par ici:

www.chefcecile.com

@chefceciletraiteurpostpartum

99 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout